Piana

Mairie de PIANA

Bienvenue

Rapport annuel eau potable 2008

 

 

I. LE PATRIMOINE DE LA COLLECTIVITE

Nature des ressources

La production d'eau potable est assurée à partir de la station de traitement de MEZZANA, alimentée par 2 ressources distinctes :

- en période estivale, la prise en rivière sur le PORTO, avec deux stations de reprise (PORTO ET CALANCHES) jusqu'à l’usine de traitement.

- en dehors de la période estivale, la prise en rivière sur le ruisseau de PIAZZA MONINCA alimente gravitairement l’usine de traitement.

Traitements mis en oeuvre

Elle est composée d’une unité de traitement appelée Usine de traitement de Mezzana qui correspond à une filière classique de filtration sous pression

- Filtration par filtres à sables sous pression (2 unités)
- Désinfection par chlore gazeux
- Turbidimètre en continu sur l’eau traitée

Il est à noter qu’une chloration relais existe sur ARONE et permet de garantir une très bonne qualité bactériologique de l’eau dans cette branche de réseau la plus éloignée.

Nombre de branchements et réseaux

- nombre de compteurs au 31.12.2008 : 514
- longueur du réseau au 30.11.2008 : 18.6 Km
- 4 réservoirs

II. INDICATEURS TECHNIQUES

Volumes produits et distribués

- Volume produit en m3 : 101 548
- Volume facturé en m3 : 64 858
- Purges de réseaux 2 000
-Eau pour lutte contre incendies 2 000
-Chasses d'égouts 1 000
-Vidange et nettoyage des réservirs 2 000
-Rendement du réseau en % 70,76 %
-Consommation électrique en kw/h 222 745

Ratios :

Wh/m3 produits : 2 193
Wh/m3 facturés : 3 434

La ressource estivale (Le Porto) a permis de garantir une distribution de l’eau suffisante.
On observe une très légère baisse des volumes facturés en 2008.
En parallèle, les volumes ont augmenté de manière significative. Le rendement s’en trouve donc affecté. A surveiller en 2009.

III. QUALITE DE L’EAU

L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé.
Le Code de la Santé Publique impose des normes très strictes aux eaux destinées à la consommation humaine :
- Ne pas contenir de micro-organismes, de parasites ou toutes autres substances constituant un danger potentiel pour la santé des personnes ;
- Etre conformes à des Limites de Qualité pour les paramètres susceptibles de générer des effets immédiats ou à plus long terme sur la santé des consommateurs ;
- Satisfaire à des Références de Qualité, valeurs indicatives établies à des fins de suivi des installations de production et de distribution d’eau et d’évaluation de risques pour la santé des personnes.
Ces textes définissent précisément le contrôle sanitaire (paramètres à analyser et fréquence d’analyse) et la surveillance à mettre en place par le délégataire. Cette surveillance comprend notamment :
- L’examen régulier des installations
- Le contrôle de l’efficacité de la désinfection
- Un programme de tests et d'analyses en fonction des risques identifiés que peuvent présenter les installations.

1. Analyses réalisées

On peut distinguer trois contextes dans lesquels les paramètres sont analysés :
- Le contrôle sanitaire,
- La surveillance du délégataire (obligatoire) : surveillance permanente de la qualité de l’eau, suivi des non-conformités,
- Les analyses supplémentaires réalisées pour le besoin du service par le délégataire tels que suivi de travaux, études, lavage des réservoirs,…

Contrôle sanitaire de l’eau distribuée

La conformité de l’eau distribuée est mesurée au robinet du consommateur.
Les indicateurs de conformité des prélèvements réalisés au titre du contrôle sanitaire, par rapport aux limites de qualité concernant la microbiologie et les paramètres physico-chimiques, sont les suivants :

 

Paramètres microbiologiques 2006 2007 2008
Taux de conformité microbiologique 94,12 % 100,00 % 95,24 %
Nombre de prélèvements conformes 16 16 20
Nombre de prélèvements non conformes 1 0 1
Nombre total de prélèvements 17 16 21

 

Paramètres physico–chimiques 2006 2007 2008
Sur l’ensemble des 76 paramètres soumis à « limite de qualités » aucun résultat n’a été non-conforme au cours de l’année 2008.
Cependant, sur 164 analyses soumises à « référence qualité », 22 paramètres se sont révélés en dehors des limites. Essentiellement des limites faibles de conductivité. Ces dépassements sont liés à la nature du substratum géologique de type granitique qui induit sur l’ensemble de ce secteur des eaux faiblement minéralisées (TAC et TH faible) et à PH bas.

Les moyens de traitement pour garantir une eau conforme à la législation sont dits de Reminéralisation et consiste à réinjecter au niveau de unités de production du calcaire sous forme essentiellement de chaux ou de neutralite et à corriger le PH.

Ces techniques parfaitement maîtrisées nécessitent, néanmoins, des installations conséquentes. Un avant projet sommaire est en cours de réalisation.

IV. BILAN DES TRAVAUX

1. Travaux d’entretien et de maintenance

- Vérification et contrôle des équipements électromécaniques et hydrauliques
- Graissage
- Vérification des installations électriques
- Relevé périodique des compteurs
- Vérification de l’ensemble des désinfections
- Nettoyage des bâches et réservoirs
- Nettoyage des abords
- Peinture des équipements

2. Travaux futurs à programmer par la Commune

1/ Travaux d’entretien :
- Renouvellement de l’armoire électrique et de la télégestion à la station du col de Lava

2/ Travaux du schéma directeur :

La liste des travaux suivants est reprise et valorisée dans le schéma directeur du réseau d’eau potable établit par la DDAF 2A en novembre 2007 :

- Réalisation des travaux correspondant à la réalisation des périmètres de protection réglementaires autour des prises en rivières du Porto et de Piazza Moninca.
- Mise en place d'un analyseur de turbidité en sortie de la station de Mezzana afin de contrôler le bon fonctionnement de la filtration.

- Mise en place d'un analyseur de chlore afin d'asservir l'injection au résiduel souhaité.

- Fourniture et pose d’un analyseur de chlore sur le réseau eau distribuée pour un suivi en continu de la qualité de l’eau en sortie de l’usine de traitement.

- Station des Calanches:

Moteur en secours : Leroy Somer, Type PLS 225 M 75 kW et Corps de pompe en secours : Jeumont Schneider, Type 65 NC NM 7 avec accouplement et moyeu

- Station de Porto :

Moteur en secours : Leroy Somer, Type PLS 225 M 75 kW et Corps de pompe en secours : Jeumont Schneider, Type 65 NC NM 8 avec accouplement et moyeu

NB : pour ces deux stations, une variante avec des pompes re-calibrées à un débit (plus faible) mieux adapté aux besoins de la commune, à été proposé et sera intégré au schéma directeur.

- Prévoir le renouvellement des grilles de la prise d'eau du Porto: Remplacement des grilles, des cadres et reprise du béton. grilles de type Johnson inox 316 L 500 mm x 1667 mm, slot 2mm.

- Les tempêtes de fin 2004 ont affouillé le tuyau de refoulement de la station de pompage de Porto sur sa partie maritime. Une autre tempête a recouvert le tuyau. Des travaux de confortation devront être entrepris dans les années à venir.
- Quelques tampons FOUG sur les regards de visite des réservoirs sont à remplacer : Arone, Lavu et Saliciu.

- Bassin de Saliccio : Télégestion de l’asservissement de remplissage du bassin et renvoi des alarmes niveau bas / niveau trop plein par transmission.

- Il faut prévoir le remplacement des ballons "anti-bélier" hydrochoc des stations des calanches et de Porto. Ceux-ci étant en fin de vie.

- Pour la reprise des radiers et vidanges des bassins les devis ne pourront être réalises qu'après le lavage des bassins dans deux semaines. (étude des radiers, forme de pente, hauteur des vidanges etc..).

- Périmètre de protection des bassins : clôtures à réaliser.

 

Imprimer E-mail

Informations
    •  Contact & Accès

      Mairie de Piana
      Place de la Mairie
      20115 Piana
      +33 4 95 27 80 28
      +33 4 95 27 83 49
      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

       Nous Suivre

    •  Lettre d'Infos

       Météo

  •  Nous Situer