Rapport annuel Eau potable 2011

 

I. LE PATRIMOINE DE LA COLLECTIVITE

1. Nature des ressources

La production d'eau potable est assurée à partir de la station de traitement de MEZZANA, alimentée par 2 ressources distinctes :

- en période estivale, la prise en rivière sur le PORTO, avec deux stations de reprise (PORTO ET CALANCHES) jusqu'à l’usine de traitement.

- en dehors de la période estivale, la prise en rivière sur le ruisseau de PIAZZA MONICA alimente gravitairement l’usine de traitement. 

2. Traitements mis en oeuvre

Le système de traitement est composé d’une unité de traitement appelée Usine de traitement de Mezzana qui correspond à une filière classique de filtration sous pression

- Filtration par filtres à sables sous pression (2 unités)
- Désinfection par chlore gazeux
- Turbidimètre en continu sur l’eau traitée

Il est à noter qu’une chloration relais existe sur ARONE et permet de garantir une bonne qualité bactériologique de l’eau dans cette branche de réseau la plus éloignée.

3. Nombre de branchements et réseaux au 31 décembre 2010

- nombre de compteurs : 526
- longueur du réseau : 18.6 Km
- réservoirs : 4 unités

I. QUALITE DE L’EAU

L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé.

Le Code de la Santé Publique impose des normes très strictes aux eaux destinées à la consommation humaine :

· Ne pas contenir de micro-organismes, de parasites ou toutes autres substances constituant un danger potentiel pour la santé des personnes ;
· Etre conformes à des Limites de Qualité pour les paramètres susceptibles de générer des effets immédiats ou à plus long terme sur la santé des consommateurs ;
· Satisfaire à des Références de Qualité, valeurs indicatives établies à des fins de suivi des installations de production et de distribution d’eau et d’évaluation de risques pour la santé des personnes.
Ces textes définissent précisément le contrôle officiel (paramètres à analyser et fréquence d’analyse) et la surveillance à mettre en place par le délégataire. Cette surveillance comprend notamment :

· l’examen régulier des installations
· le contrôle de l’efficacité de la désinfection
· un programme de tests et d'analyses en fonction des risques identifiés que peuvent présenter les installations.

1. Analyses réalisées
On peut distinguer trois contextes dans lesquels les paramètres sont analysés :

- Le contrôle officiel,
- La surveillance du délégataire (obligatoire) : surveillance permanente de la qualité de l’eau, suivi des non-conformités,
- Les analyses supplémentaires réalisées pour le besoin du service par le délégataire tels que suivi de travaux, études, lavage des réservoirs,…
Nombre d'analyses

Résultats: toutes les analyses sont conformes

<> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <> <>

I. BILAN DES TRAVAUX 2011
1. Travaux d’entretien et de maintenance

- Vérification et contrôle des équipements électromécaniques et hydrauliques

- Graissage

- Vérification des installations électriques

- Relevé périodique des compteurs

- Vérification de l’ensemble des désinfections

- Nettoyage des bâches et réservoirs

- Nettoyage des abords

- Peinture des équipements

2. Forages privés

En 2011, KYRNOLIA a accompagné la commune dans sa démarche de sécurisation de la distribution d’eau potable. Plusieurs diagnostics ont été effectués sur des installations privées afin de garantir la parfaite déconnection entre les réseaux intérieurs de distribution d’eau potable issue du réseau public, et les réseaux de distribution de l’eau prélevée par l’intermédiaire du forage.

II. PROPOSITIONS D’AMELIORATION

1. Station de pompage de Lavu

Installation très sensible du point de vue de l’alimentation électrique. Un devis a été proposé à la commune pour équiper la station d’un poste de télésurveillance de type SOFREL afin de réduire le temps d’intervention et donc de prévenir les manques d’eau.

2. Usine de production de Mezzana – Unité de filtration

Les filtres présentent un état de corrosion très avancé qui les rend particulièrement fragiles. Tout incident sur l’un d’entre eux aurait pour conséquence un arrêt prolongé de la production d’eau potable.

Kyrnolia a donc réalisé un APS des travaux à envisager afin que la commune puisse lancer leur exécution. (voir exemplaire en annexe).

Imprimer